Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 14:06

Planter dans son jardin un palmier est un réel investissement, il est donc important de bien choisir une espèce qui va supporter les températures hivernales locales. Parmi les palmiers rustiques à la vente, si tous peuvent supporter les relatifs frimas de la Côte d'Azur, seules quelques espèces peuvent supporter un gel intense et prolongé.

Les plus résistants au froid

Seules deux espèces résistent à -20°C, mais leur croissance est très lente.

Rhapidophyllum hystrix

Ce palmier originaire du sud-est des États-Unis est également appelé palmier aiguille, car il possède de très fortes épines à la base des feuilles.

C'est un petit palmier (moins d'un mètre de haut) qui a besoin de beaucoup d'eau.

Nannorrhops ritchieana

Le rare palmier Mazari aux belles palmes bleutées est originaire des montagnes semi-désertiques de l'Afghanistan et du Pakistan.

Les palmiers rustiques à -10°C et moins

Beaucoup plus fréquents à l'achat, ces palmiers peuvent être acclimatés à condition de leur trouver un emplacement ensoleillé et bien protégé du vent.

Le latanier

Originaire du sud-est des États-Unis, le Sabal minor est un petit palmier qui résiste facilement à -15°C et supporte une situation légèrement ombragée (voir photo ci-dessous).

Les Trachycarpus

Le plus planté de tous les palmiers rustiques est Trachycarpus fortunei (synonyme Chamaerops excelsa) appelé aussi palmier chanvre ou palmier de Chine.

Ce grand (environ 10m) et élégant palmier résiste en effet à -15°C.

On peut noter que d'autres espèces du même genre sont également très résistantes :

  • Le minuscule Trachycarpus nanus.
  • Le magnifique Trachycarpus wagnerianus que l'on commence à trouver à la vente.
  • Le très grand Trachycarpus takil.

Les palmiers dattiers

Le palmier dattier Phœnix dactylifera est bien connu pour sa résistance à la sécheresse.

Avec le palmier dattier de Crète Phœnix theophrastii, il partage également une très bonne résistance au froid en supportant -12°C.

Chamaerops humilis

Notre splendide palmier de Méditerranée forme naturellement de belles touffes et, s'il reste souvent trapu, peut quand même atteindre 8m de haut.

Il résiste à -12°C et est particulièrement adapté aux bords de mer, car il supporte bien les embruns.

Et quelques autres espèces

On peut citer encore les palmiers à vin du genre Butia et le géant Jubaea chilensis.

;Scientific name: Sabal minor Place:Osaka,Japan | Source KENPEI's ph

En climat doux de bord de mer

On trouve encore de nombreuses espèces de ces plantes exotiques qui peuvent être acclimatées là où le gel ne dépasse pas les -10°C, notons juste les deux plus fréquents.

Le palmier phœnix des Canaries

Phœnix canariensis est très populaire, car d'une très grande beauté, mais il ne résiste pas bien au gel et doit être bien protégé (voir photo ci-dessous).

Le palmier de Californie

Washingtonia filifera est très connu pour son immense tronc fin.

Sa résistance au froid sera meilleure si on lui conserve sa jupe de palmes séchées.

Phoenix sp. | Source KENPEI's Category:Phoenix dactylifera

Partager cet article

Repost 0
Published by Cathy Blue - dans Au jardin
commenter cet article

commentaires